Categories

Specialized roues Roval

Retrouvez les roues Roval chez Franscoop !

Specialized Roval roues haut de gamme pour le vélo de route ou le VTT.

Chez Franscoop, nous veillons à sélectionner des produits de hautes performances que nous testons en compétition grâce à nos athlètes. Les qualités des roues Roval ont été testées et approuvées par Alice Meigné sur de nombreuses compétitions. Alice a pu ainsi remporter en 2018 le triathlon L de Beauvais ou l'halftriman de Guéret et faire d'excellente 2ème places aux Championnats de France de Triathlon Longue Distance, au VentouxMan ainsi qu'à La Haute Route. Voici ses impressions sur le modèle phare de la gamme : les roues Roval CLX 50

Pourquoi mon choix s’est porté sur les roval CLX 50 ?

Je cherchais une paire de roue carbone polyvalente que je puisse utiliser sur tous les parcours du plat au montagneux/vallonné. Je voulais aussi une roue pneu si possible compatible tubeless. Ayant déjà eu des roues boyaux, je n’utilisais que très peu mes roues boyaux à l’entrainement de peur de crever (un boyau étant plus cher qu’un pneu !). En plus, il est moins encombrant d’avoir deux chambres à air que deux boyaux. D’autant qu’en terme de rendement certains pneus sont bien meilleurs que des boyaux. Il suffit de voir Tony Martin gagner les Mondiaux en pneu. 

En ce qui concerne la compatibilité tubeless c’est que je souhaiterais, à terme quand les constructeurs auront développé plus de pneus tubeless, passer au tubeless. Il a fait ses preuves avec le VTT il n’y a pas de raison pour que cela ne fonctionne pas sur la route !

Pour la hauteur du profil j’étais en quête d’une roue légère et entre 40 et 50mm de hauteur afin de pouvoir sortir les roues par tout temps. Je voulais aussi une roue qui possède une bonne surface de freinage.

Mon choix s’est donc porté sur les roues Roval qui présentaient tout ce que je souhaitais. J’ai opté pour les CLX et non les CL qui ne possèdent pas de roulement CeramicSpeed car les roulements céramiques présentent un meilleur rendement et rend la roue plus légère. 

Premier coup d’œil avant de rouler !

Les roues Roval sont annoncées à 607gr (avant) et 768gr (arrière) sur le site Specialized. Je l’ai ai pesées tout équipées à 1400gr la roue arrière avec cassette ultegra 11-28 (250gr à elle seule) et 989gr la roue avant, les deux avec serrage rapide, et pneus Turbo S-works 700x24. À part quelques modèles comme les lightweight ou Reynolds RZR qui sont dans une gamme de budget bien au-dessus, les Roval se situent parmi les plus légères. Pour un plus petit budget, la CL50 (sans roulement CeramicSpeed) est annoncée à 1465gr la paire. 

Elles sont dotées de plug au niveau des têtes de rayon afin de remplacer le fond de jante ce qui allège aussi la roue montée. Cela permet aussi de diminuer le poids à la périphérie et donc d’améliorer le comportement des roues en relance.

On retrouve le profil très large en U comme ce qui se développe de plus en plus chez les constructeurs. Ceci est sensé améliorer l’aérodynamisme, mais aussi permettre de mettre des pneus à section plus larges ce qui favoriserai un meilleur confort et rendement. 

Les CLX50 possèdent aussi une bande de freinage spécifique. 

En pratique : 

J’ai pu les tester sur des parcours où j’ai l’habitude de rouler et donc les comparer avec d’autres roues (Bora Ultra two version boyau, Zipp404 boyaux, Mavic Cosmic Pro et Zonda ou Aksium pour les roues alu). Les roues sont très réactives. Je n’ai jamais eu la sensation de planter dans les bosses, ou d’avoir les roues qui viennent frotter sur les patins. Chose qui m’arrivait sur les Zipp404 ou encore les Cosmic.

J’ai pu comparer en course les Zipp404 et les Roval sur un même triathlon qui possède beaucoup de relances. À chaque relance les Zipp venaient frotter les patins et je les sentais molles, tout le contraire des Roval qui sont très faciles et aisées à relancer. 

Sur les routes avec de mauvais revêtements elles restent très confortables et peu bruyantes, j’ai même pu les expérimenter sur des segments graviers et on ne ressent pas de secousses sèches qu’on peut avoir avec des Bora par exemple. 

Leur légèreté se fait vraiment ressentir dans les parcours montagneux. J’ai pu les tester dans le Ventoux et je n’ai pas eu la sensation d’avoir une roue à haut profil qui serait dure à entraîner. 

Ce qui change surtout par rapport à mes anciennes roues hautes (des Bora ultra two) c’est le comportement dans le vent. Le profil en U (contrairement aux anciennes Bora qui sont en V) rend le vélo beaucoup plus maniable dans le vent. On n’a pas la sensation d’être balayés lorsque le vent est latéral, ou de faire des écarts. Ce qui, pour des petits gabarits comme le mien, est très important. De même, dans les virages en descente on a une excellente maniabilité, alors qu’avec des Bora ou Zipp je pouvais avoir la sensation d’être éjectée dans le virage. 

En ce qui concerne le freinage, je ne ressens pas un freinage moindre par temps sec ou pluie légère par rapport à mes roues alu. N’ayant pas pu les tester encore sous forte pluie je ne peux pas me prononcer là-dessus.

En conclusion les roues Rovals de chez specialized sont le meilleur rapport qualité/poids/prix que j’ai pu trouver par rapport à la concurrence. Par exemple, les ZIPP404 sont moins réactives et les ENVE beaucoup plus chères. Les deux paires étant aussi beaucoup plus lourdes. Leur réactivité, leur comportement dans le vent et leur légèreté sont vraiment ce qui les différencient des modèles concurrents.   

Specialized roues Roval